Raison et Sentiments par Jane AUSTEN (1795)

4ème de couverture : Raison et sentiments sont joués par deux soeurs, Elinor et Marianne Dashwood. Elinor représente la raison, Marianne le sentiment. La raison a raison de l’imprudence du sentiment, que la trahison du beau et lâche Willoughby, dernier séducteur du XVIIIè siècle, rendra raisonnable à la fin. Mais que Marianne est belle quand elle tombe dans les collines, un jour de pluie et de vent.

J’ai retrouvé dans ce roman le style si agréable à lire de Jane AUSTEN cependant il m’a moins plu que Orgueil et Préjugés.
Cela est certainement dû aux personnages, moins entiers et moins attachants à mon goût.
Pour tout dire, j’ai trouvé Marianne insupportable, centrée sur elle-même, uniquement préoccupée de son rporpre malheur, persuadée que ses opinions et idées sont les seules valables (elle finira pourtant par les renier).
Elle est impolie, refuse soi-disant les concessions mais s’y plie de fort bonne grace lorsqu’il s’agit de servir ses intérêts.
Quant à Elinor (j’adore le prenom), elle est un tantinet fade et lisse.
Mais tout cela n’enlève rien au charme du roman qui m’a transportée dans l’Angleterre du XIXème siècle, pendant quelques 370 pages et c’est avec grand plaisir que j’ai accompli le voyage.

Publicités

2 commentaires sur “Raison et Sentiments par Jane AUSTEN (1795)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s