Hotaru par Aki SHIMAZAKI (2003) – Le poids des secrets Tome 5

4ème de couverture : A la saison des lucioles (hotaru), lorsqu’elle rend visite à sa grand-mère Mariko Takahashi, Tsubaki est loin de se douter que celle-ci lui confiera bientôt le secret qui ronge sa vie depuis cinquante ans, incapable qu’elle fut de le révéler à son mari. Etudiante en archéologie, Tsubaki apprend à travers cette confession les lois cruelles de la vie : l’innocence et la naïveté des jeunes filles sont souvent abusées par les hommes de pouvoir et d’expérience, et leur destinée s’en trouve à jamais bouleversée.

Cette fois-ci, pas de retard pour moi, je me joisn à Manu et Cynthia (dans les temps) pour la publication du billet sur le dernier tome de cette pentalogie qui dans l’ensemble a su me séduire.

Pour clore son récit, l’auteure choisit comme narratrice Tsubaki, fille de Yukio et petite-fille de Mariko.
Cette dernière, très proche de sa petite-fille, et sentant venir ses derniers jours, se confie à elle. En lui révélant son secret, elle offre au destin l’opportunité de ne pas se reproduire.
J’ai vu dans cette conclusion un message d’espoir. Malgré les abandons, le deuil, la tromperie, le mépris, la bombe atomique, la guerre et les tremblements de terre, Mariko a su garder foi en l’avenir et créer sa propre famille.
Cette dernière confession tient lieu de flambeau qu’elle passe à sa descendante.

Cette lecture rentre dans le cadre du Challenge In the mood for Japan, organisé par Choco (on clique sur le logo pour y arriver directement).

Publicités

18 commentaires sur “Hotaru par Aki SHIMAZAKI (2003) – Le poids des secrets Tome 5

  1. Oui et quel flambeau, merci du cadeau Grany ^^ Heureusement que cette révélation brise la chaîne du mal parce que cette histoire commençait à tirer en longueur voire à tourner en malédiction familiale…
    C’est moi ou tu n’es pas débordante d’enthousiasme? 😉

    1. Hihi c’est ton commentaire qui n’a pas l’air débordant d’enthousiasme. 😉 Non disons que comme j’ai beaucoup apprécié le tome 3 et beaucoup moins le 4, ça faisait un peu montagnes russes. 🙂

  2. Bonsoir Restling, j’ai aimé cette pentalogie dont j’ai lu les tomes les uns derrière les autres. Je suis frustrée que AS n’ait pas fait d’autres tomes sur les personnages contemporains (et oui, j’en redemande). En revanche, je me rend compte que l’on oublie assez vite qui est qui et ce qui se passe dans chaque tome quelques mois après les avoir lus. J’ai en tout cas appris qu’il y a eu un grave tremblement de terre à Tokyo en 1923. C’est un de l’histoire du Japon qui nous est raconté et cela donne envie d’en connaître un peu plus. Bonne soirée.

    1. Bonjour Dasola, moi aussi je les ai lus d’une traite, impossible de m’arrêter ! 🙂 Mais comme tu le dis, je remarque qu’on oublie vite les détails après la lecture. En tout cas, je n’hésiterai pas à relire d’autres livres de cette romancière. Bonne journée.

  3. Tous les avis lus me donnent vraiment très envie ! Les 5 sont dans ma PAL j’ai plus qu’à me décider mais j’ai déjà tellement de lectures prévues !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s