L’élégance du hérisson par Muriel BARBERY (2006)

4ème de couverture : « Je m’appelle Renée, j’ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j’ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l’image que l’on se fait des concierges qu’il ne viendrait à l’idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants. »
« Je m’appelle Paloma, j’ai douze ans, j’habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c’est le bocal à poissons, la vacuité et l’ineptie de l’existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C’est pour ça que j’ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai. »

Ce roman a fait l’objet d’une lecture commune avec George et Cynthia, qui l’aura plus apprécié que moi je l’espère, car pour ma part, ce fut un flop.
J’ai vu le film tiré de ce livre lors de sa sortie au cinéma et déjà, je n’avais pas aimé. Las, le roman se trouvait déjà dans ma PAL…
Ce qui m’a agacée (et le mot est faible), c’est le personnage de Renée, la concierge érudite. Elle est, de son propre aveu, « petite, laide, grassouillette », issue d’un milieu pauvre et a le jugement aussi rapide et faussé que les « riches » qu’elle abhorre. Comme le fait dire l’auteure à Paloma, « l’instruction […] est une escroquerie fumante ». Renée est instruite, aime lire, l’art, la belle musique mais pour ma part, je l’ai trouvée plutôt élitiste et les passages dont elle est la narratrice m’ont prodigieusement irritée ; des mots compliqués et inusités, des réflexions philosophiques sans fin qui m’ont ennuyée au possible.
J’ai préféré de loin les extraits du journal de Paloma, jeune surdouée en proie à des interrogations vis à vis de son avenir et du monde qui l’entoure, même si je lui ai trouvé la dent dure par rapport à sa famille mais rien que de très normal à cet âge.
Elle est d’ailleurs la narratrice des dernières très belles pages qui font que je referme ce roman sur une impression pas trop mauvaise ; ça et cette phrase qui m’a rappelé une petite discussion avec Choco sur ce blog : « Que reste-t-il d’une vie, au juste, quand ceux qui l’ont vécue ensemble sont désormais morts depuis si longtemps ? […] il faut encore mettre à mort ceux qui ne subsistent plus que par nous. »
Mais souvenez-vous ce que je disais en préambule de ce billet : et bien, maintenant que j’ai lu le roman, je peux dire que je préfère le film. ^^

Publicités

64 commentaires sur “L’élégance du hérisson par Muriel BARBERY (2006)

  1. je le lis depuis quelque temps, mais en l’entrecoupant d’autres lectures car le style d’écriture est très particulier et me lasserait très rapidement si je le lisais d’une traite – j’avance donc avec lenteur, mais ça me plaît – c’est évident que le film était plus abordable en raison des images

  2. Heu…c’était une lecture commune??? Je n’ai pas le souvenir de m’être inscrite pourtant :/
    Quoiqu’il en soit, ton avis ne me donne pas forcément envie de déterrer ce roman de ma PAL ^^

    1. Alors je crois que sur ce coup-là, ce fut une foirade complète ! ^^ En fait, j’avais planifié ce billet il y a un moment déjà et j’avais vu ton nom sur la liste des lectures communes de George. Mais finalement, je ne sais pas pourquoi ton nom y figurait et George a abandonné ses lectures communes… 😐 Du coup, j’aurais mieux fait de retoucher mon billet pour retirer les 1ères lignes mais j’ai oublié. ^^
      Bref, en tout cas, c’est sur que maintenant, tu ne vas pas te jeter sur le livre. 🙂

  3. Ce roman m’a tellement agacée que je crois pouvoir dire que je l’ai détesté. Le côté démago (regardez comme les riches sont vilains, ils ne peuvent même pas accepter qu’une concierge lise) m’a hérissé les poils!

  4. passé le ravissement des premiers chapitres et de l’écriture de Barbery (en total contraste avec le roman policier que je venais de lire, où l’auteur n’avait manifestement pas fait beaucoup d’efforts niveau style/vocabulaire), je me suis moi aussi ennuyée, lassée de ces réflexions à n’en plus finir. j’ai largement préféré le film (qui m’avait beaucoup plu, contrairement à toi apparemment) qui condense ce qui fait l’intérêt du film: la rencontre avec Mr Ozu.

    1. Ah voilà son nom : M. Ozu ! 🙂 Je crois bien que c’est la seule chose que j’ai apprécié dans le film. Le problème dans cette rencontre, c’est que c’est avec la concierge. 😛
      Finalement, ce livre a été une grosse déception.

  5. Un livre que je n’avais pas envie de lire, puis j’ai vu le début du film dans un avion (avant que le système télé tombe en panne grrrr) et ça me plaisait. Donc depuis, j’hésite à lire le livre ou voir le film ou les deux ! Bref, je ne sais plus si je dois le lire ou pas !

    1. Grrrr ces systèmes en panne, ça n’arrive jamais quand c’est un film que tu n’aimes pas ! 😀 Peut-être que le film te plairait, il faudrait que tu le termines un de ces jours. Pour le livre, je ne te le conseille pas mais si jamais tu le lis, je serais curieuse de connaitre ton avis. 🙂

  6. Ce roman m’a réconciliée avec la littérature française contemporaine l’an dernier. J’ai vu le film après donc je n’ai pas été « influencée » par les images. J’avais adoré ma lecture 🙂

    1. j’ai exactement la même réaction que toi à l’égard de ce livre, même si je le lis de manière très lente – mais effectivement, cela réconcilie (un peu) avec la littérature contemporaine française dont je n’ai jamais été, je le confesse, une grande « fan »
      😉

  7. Un livre que j’ai lu avec beaucoup d’enthousiasme et qui m’a marquée (j’ai même versé ma petite larme à la fin)! Par contre je n’ai pas vu le film et j’ai peur d’être déçue …
    Comme quoi, tous les goûts sont dans la nature et c’est tant mieux!!

  8. je suis bien d’accord avec toi en ce qui concerne la concierge, je l’ai trouvé aussi pleines d’à-priori que les bourgeois qu’elle critique.
    Je suis comme ‘Fleur’, je n’ai pas très bien compris l’engouement pour ce roman.
    Par contre, ma fille et mon homme ont aimé, comme quoi, il en faut pour tous les goûts.
    Pour l’instant, je n’ai pas vu le film…

  9. Pas vu, pas lu mais j’aime ta dernière citation qui renvoie parfaitement à ce qu’on se disait précdemment… Faudrait que tu viennes à M. pour qu’on en parle un peu plus… 😀

    1. Oui n’est-ce pas, j’ai tout de suite pensé à toi en lisant cette phrase ! Si je descends cet été, on pourra se faire une petite discussion autour d’un verre (sans alcool ;-)).

  10. coucou cécilou
    Et bien alors je te rejoins complètement dans l’analyse du livre. tout le monde en parlait, j’ai voulu le lire, je me suis ennuyée en le lisant j’ai trouvé des passages trops longs et assez décousus. Pour le film je l’ai mieux »avalé » je l’avais loué mais pareil que toi, un peu mieux que le livre.
    Un autre livre que j’ai du mal à finir j’en ai lu les deux tiers cet été c’est »les déferlantes » pareil ce monologue pff!!

    1. Coucou Noisette et bonne année !
      Je vois que nous avons eu le même ressenti par rapport à ce livre. Et du coup, ton commentaire ne me donne pas envie de lire Les déferlantes ! 🙂

  11. Ce fut un coup de coeur pour moi. J’avais bien aimé les deux personnages qui sortent de l’ordinaire. Je trouve qu’on manque terriblement de gens comme ça… La médiocrité l’emporte souvent sur le reste dans notre société.

    1. Même si le personnage de la concierge sort de l’ordinaire, elle m’a trop agacée pour que ce soit un coup de cœur. Heureusement chaque livre a ses amateurs. 🙂

  12. J’ai trouvé ce livre contradictoire et Paloma me semblait insupportable. Je ne supporte pas les clichés véhiculés par ce roman mais malgré tout j’avais pris du plaisir à le lire… au final un avis assez mitigé… du plaisir et beaucoup d’agacement !

    1. Celle qui m’a vraiment horripilée, c’était la concierge, Paloma passait beaucoup mieux. Au final, trop de clichés et trop peu de plaisir dans ce livre pour moi.

  13. Je n’ose pas lire ce livre de peur de ressentir exactement la même chose que toi. M’énerve quand on veut dénoncer quelque chose et qu’on tombe dans le même panneau. Mais bon, peut-être suis-je totalement à côté hein, je n’ai pas lu le livre et pas vu le film!

    1. Je trouve que tu résumes parfaitement mon sentiment à l’égard de ce roman. Mais peut-être que tu ne le ressentirais pas ainsi, il a aussi beaucoup plu. Si tu veux te faire une idée un de ces jours, je serais curieuse de connaître ton avis.

    1. Le pilote est à terre. 🙂 Je suis un peu occupée en ce moment par divers trucs (travail, déménagement, emménagement, …) mais j’espère revenir vite. Dans 2 semaines, j’ai un peu de vacances, l’occasion de retrouver mon blog peut-être. 😀

    1. Coucou Yoshi, merci pour ton gentil message. Les vacances sont bientôt finies mais je n’ai pas trouvé de connexion internet. :-/
      Reprise du travail et du blog pour dans quelques jours. Youpi ! 🙂

  14. que ça fait du bien de lire un article négatif sur ce livre! je me sens moins seule!! j’ai détesté cette concierge,je n’ai pas supporte la gamine..et je n’ai pas fini le livre…et pas non plus allée voir le film..je fais un blocage!! Rires!

  15. Bonjour restling, j’avais beaucoup aimé la lecture de ce roman lors de sa parution (à l’automne 2006) et j’ai trouvé l’adaptation ciné très honorable ce qui n’était pas gagné. Bonne après-midi.

    1. Comme quoi, les avis diffèrent beaucoup sur ce roman et son adaptation. Et heureusement, c’est ce qui fait la richesse des échanges ! 🙂

  16. Kikoo,
    J’ai dégoté votre site Internet sur Bing par hasard, et j’ai vu un site très charmant à lire.
    Je vous remercie beaucoup de partager tous ces articles avec les lecteurs.
    Continuez comme cela 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s