Un bébé pour Rosemary par Ira LEVIN (1967)

4ème de couverture : Un cinq pièces au Bradford en plein coeur de New York, quel bonheur pour un jeune couple!  Rosemary et Guy n’en reviennent pas. Les jaloux disent que l’immeuble est maudit, marqué par la magie noire, que le sinistre Marcato y habita, que les sueurs Trench y pratiquèrent des sacrifices immondes…
Peu de temps après l’arrivée de Rosemary, une jeune fille se jette par la fenêtre.
Une étrange odeur règne dans les appartements. Quant aux voisins, leurs yeux sont bizarres, leurs prévenances suspectes. Guy lui-même change, et sa jeune femme, poursuivie par des rêves atroces, lutte en vain contre une terreur grandissante.
Que deviendra, dans ces conditions, le bébé de Rosemary…?

Manu m’a prêté son livre alors que j’avais vu le très bon film de Polanski qui en est tiré 2 ans auparavant. Et je trouve que ce délai est idéal.
En effet, les traits des personnages sont encore assez présents dans mes souvenirs mais l’intrigue l’est beaucoup moins et je conserve ainsi une bonne part du plaisir de la découverte.
Je ne suis pas une spécialiste en lecture d’épouvante, loin de là, mais ce roman a très bien fonctionné avec moi.
J’ai senti l’étau se refermer sur Rosemary alors qu’elle-même ne se doute encore de rien. Tout me paraissait louche, je me suis méfiée de chaque nouveau personnage faisant son apparition.
Je n’ai pas sursauté ni hurlé d’horreur mais j’ai su apprécier le climat mystérieux et effrayant qu’installe l’auteur et j’ai ressenti à plusieurs reprises le délicieux frisson d’angoisse de celle qui ne craint rien, blottie bien au chaud sur son canapé.
Un grand merci Manu !

Publicités

21 commentaires sur “Un bébé pour Rosemary par Ira LEVIN (1967)

  1. Très bon souvenir !
    Et, du même auteur, je te recommande (vivement !) « Les femmes de Stepford » (et aussi « Un bonheur insoutenable »).

    1. je confirme pour « les femmes de stepford » – de même que le film ! à voir absolument

      par contre je ne connais pas « un bonheur insoutenable »

  2. alors que je me souviens très bien du film (et des frissons ressentis), je n’ai retenu du livre que la fin !
    ton billet me donne envie de le relire 😉

    1. Oui merci encore d’ailleurs ! 😀 Et oui, relire les livres, c’est un luxe qu’on ne peut plus se permettre maintenant que nos PAL et LAL sont démesurées !!! 🙂

  3. Voilà un livre que j’ai lu quand j’étais adolescente et dont je garde un assez bon souvenir ce qui est assez rare chez moi! En tout cas, j’ai toujours trouvé la couverture assez angoissante!

  4. Alors moi je l’avais lu enfant, trop jeune même car il m’a hanté des années et j’ai toujours eu peur de traverser la maison de ma grand mère toute seule, tellement cela m’y faisait penser!
    Je l’ai relu il y a deux ans et ca allait beaucoup mieux et je l’ai senti nettement moins angoissant.

    1. Hihi c’est drôle l’effet que peuvent nous faire certains films ou livres ! C’est sur que déjà que je l’ai trouvé angoissant à mon âge, je n’ose même pas imaginer l’effet qu’il aurait eu sur moi plus jeune.

  5. Ce n’est pas facile de donner un avis sur un tel classique, en particulier lorsqu’il a été porté à l’écran par Polansky. Ce livre du registre fantastique m’a toutefois plu.
    La relation à la maternité est complexe toute les trois pages on espère qu’elle va le perdre tout en souhaitant qu’elle le garde, une des forces de ce livre et de nous faire partarger l’ambiguité que vit le personnage principal. Il y a également la question des voisins qui sont presque aussi envahissants que les personnages de « dans la peau de John malkovitch », C’est vrai que dans la vie quand les gens semblent trop prévenant il est rare qu’ils n’aient pas une idée derrière la tête. Rosemary’s babie est un bon livre, dont l’étude psychologie contrebalance bien le manque d’action.

    http://sfsarthe.blog.free.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s