Tsubaki par Aki SHIMAZAKI (1999) – Le poids des secrets Tome 1

4ème de couverture : Dans une lettre laissée à sa fille après sa mort, Yukiko, une survivante de la bombe atomique, évoque les épisodes de son enfance et de son adolescence auprès de ses parents, d’abord à Tokyo puis à Nagasaki. Elle reconstitue le puzzle d’une vie familiale marquée par les mensonges d’un père qui l’ont poussée à commettre un meurtre.
Obéissant à une mécanique implacable qui mêle vie et Histoire, ce court premier roman marie le lourd parfum des camélias (tsubaki) à celui du cyanure. Sans céder au cynisme et avec un soupçon de bouddhisme, il rappelle douloureusement que nul n’échappe à son destin.

Ça y est, j’ai cédé aux chants de sirène blogosphériques concernant cette pentalogie.
Sans compter que je dois prouver à Choco que j’ai des c**illes (non ne vous fatiguez pas à chercher ce que j’ai bien pu vouloir dire, il s’agit d’un mot grossier que jamais, au grand jamais, vous n’imagineriez appartenir à mon vocabulaire ^_^)…
Bref, je suis tombée dans le piège et j’ai d’ores et déjà entamé le tome 2 (puis le 3, le 4 et même terminé le joli coffret…).
Dans Tsubaki, au travers d’une lettre posthume de Yukiko à sa fille, nous découvrons les personnages, le début de leur histoire dans un contexte plutôt mouvementé puisqu’il s’agit des jours précédant le largage de la 2nde bombe atomique que Nagasaki, le 9 août 1945 et la fin de la guerre.
Les mots de Yukiko sont pudiques mais pourtant frappent par leur sincérité, donnent envie de la comprendre et de la suivre. Ce que j’ai bien entendu fait avec plaisir.

Cette lecture rentre dans le cadre du Challenge In the mood for Japan, organisé par Choco (on clique sur le logo pour y arriver directement :D).

Publicités

44 commentaires sur “Tsubaki par Aki SHIMAZAKI (1999) – Le poids des secrets Tome 1

  1. Cette série est un pur bonheur… et je me retiens pour ne pas les enchaîner trop rapidement… Malheureusement, il ne me reste plus qu’un seul tome à lire…

    1. Ah j’ai fait l’inverse, j’ai tout dévoré d’une traite… Mon préféré est le tome 3. J’espère que tu termineras en beauté avec le dernier tome, je l’ai beaucoup aimé aussi.

  2. Nan mais pour quoi je passe maintenant ?! Une démone sans coeur ? ^^
    Bon puisque que tu as terminé la série, tu passes bien évidemment dans la catégorie Sensei… Tu ne pensais tout de même pas t’arrêter en si bon chemin ? 😀

    1. Non non pas une démone !!! (te fâche pas Choco stp……) Hihihi 😀
      Rappelle-moi, combien de titres il faut lire pour la catégorie Sensei ? (gloups)

      1. Bon alors je passe en… en quoi déjà ? Héééééééé attends, je me suis fait avoir, je ne passe qu’en Samourai pas en Sensei !!! 12 titres mais je n’y arriverai jamais !!! 😀

        1. MDR ! C’est bien, tu t’es rendu compte de l’arnaque !!!
          Bon, je t’ai juste déplacé en Samourai, rassure-toi 😉
          C’est que 6 titres… alors bon avec tes 5 de Shimazaki… je suis bien gentille… 😛

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s