Le démon et mademoiselle Prym par Paulo COELHO (2000)

4ème de couverture : L’homme est-il bon ou mauvais ? Entraînés par un mystérieux étranger, les habitants d’un petit village ont une semaine pour choisir entre le Bien et le Mal.

« Depuis ses origines, écrit Paulo Coelho, la race humaine est condamnée à se mouvoir dans l’éternelle Division entre les deux opposés. Et nous nous retrouvons ici et maintenant avec les mêmes doutes que nos ancêtres. Ce livre a pour objectif d’aborder ce thème en utilisant, à certains moments de son intrigue, des légendes qui l’illustrent. »

Une parabole sur le combat que se livrent en nous les ténèbres et la lumière, et une réflexion sur la liberté que nous avons, à chaque instant, de choisir notre chemin.

Je n’avais pas lu l’auteur depuis L’alchimiste et Le pélerin de Compostelle en 1996 je crois. Le premier m’a beaucoup marquée, au point que je me dégottai 2 galets pour pouvoir toujours prendre la bonne décision… Le second m’a beaucoup déçue, au point que je me débarrassai de mes galets…

Ce titre trainait dans ma PAL je ne sais trop pourquoi, récupéré je crois dans une des nombreuses bibliothèques de la maison de famille… Alors quand l’occasion s’est présentée de faire baisser ma PAL d’au moins une unité par une lecture commune avec GeishaNellie, je n’ai pas hésité une seconde !

Dans un petit village perdu, un étranger débarque un jour et fait une proposition plutôt alléchante aux yeux de ces paysans menant la vie dure : il leur donnera 10 lingots d’or si ils assassinnent quelqu’un avant la fin de la semaine. Chantal Prym que l’étranger a choisie comme messagère et qui rêve de quitter ce village va s’employer à déjouer les plans du démon qui motive les actes de l’étranger. Mais cette semaine réserve bien des surprises sur la nature humaine.

Ce petit conte n’est pas désagréable, c’est une jolie petite parabole mais mon instinct religieux n’est pas très développé. Et c’est même un euphémisme que de le présenter ainsi… 🙂

Alors forcément, je n’ai pas vraiment adhéré à ce texte. Ca se lit vite, ça fait appel aux bons sentiments, c’est manichéen, ça fait même triompher le Bien ! 😛 Mais ce n’est décidément pas fait pour moi… Le petit ange et le petit démon chuchotant à l’oreille d’un être devant décider de son destin, ce n’est plus ce qui me fait vibrer.

Si il ne m’a pas ennuyée (il n’en a pas eu le temps), ce petit roman m’a laissée froide.

Publicités

33 commentaires sur “Le démon et mademoiselle Prym par Paulo COELHO (2000)

  1. j’étais ado quand j’ai lu L’alchimiste. Et je dois dire que cela m’avait beaucoup plu. par la suite, j’avais lu un autre roman… dont je ne me souviens même pas du nom, c’est dire…!

    1. Pareil pour moi, j’ai lu L’alchimiste à l’adolescence. Je ne sais pas si il m’aurait fait le même effet si je l’avais découvert de nos jours, je ne pense pas…

    1. C’est fou comme on peut être à l’adolescence, pas vraiment influençable mais prêt à s’emballer pour tout et n’importe quoi ! J’étais très versée dans tout ce qui est ésotérisme et compagnie. Et puis… Et puis, j’ai grandi ! 😉
      Oui La dame en blanc, je suis accro (merci Manu !) mais j’ai bientôt fini, snif… 😥

  2. Voilà un auteur que je n’ai jamais lu ! Encore une lacune à mon actif !! 😉
    Je crois bien avoir commencé, il y a quelques années, « L’alchimiste » mais je n’avais pas accroché : sans doute pas le bon moment !!
    En tout cas, je ne note pas ce titre et ma PAL te dit MERCI !! 😀

  3. Je n’ai jamais rien lu de cet auteur, et pourtant, mon frère me rebattait les oreilles avec L’alchimiste. Je me laisserais peut-être tenter un jour par ce dernier, mais du coup, je fais l’impasse sur celui de ton billet ! (ton histoire de galets m’intrigue au plus haut point !)

    1. Et le pire, c’est que je serais totalement incapable de préciser ce que je faisais des galets en question… 😐 Mais ils étaient très utiles pour prendre des décisions ! 😀

  4. Un des seul Coelho que j’ai lu et j’avais bien aimé. Mais sans plus. Je m’en souviens à peine…

  5. Je te comprends bien, nous avons eu un peu les mêmes problèmes lors de notre lecture. Je ne suis pas très religieuse et ça finissait par m’énerver. Toutefois, je n’ai essayé aucun autre livre de cet auteur. Peut-être que je ne devrais pas de peur de me retrouver aussi avec deux galets dans les mains !!! Ça me ressemblerait trop ça !

    1. Oh tu sais, ça peut donner un genre ! 😀 Enfin là, je pense qu’avec cette lecture, j’ai fait une croix quasi-définitive (il ne fait jamais dire jamais…) sur Paulo Coelho.

  6. J’avais adoré Coehlo quand j’étais ado (les mêmes 2 titres que toi), je crois que le côté conte initiatique me parlait bien à l’époque. Qu’en serait-il 15 ans après ? Hum, je n’ai pas vraiment envie de savoir… 🙂

  7. Salut, est-ce que quelqu’un peut me donne les raisons pourquoi la victime, Chantal Prym, a ete choisie par l’etranger? Et aussi les pages ou vous avez trouver les raison. C’est pour mon analyse du roman que je dois remmettre dans 3 jours, Lundi, et c’est vraiment urgent. Merci beaucoup en avance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s