Thérapie par Sebastian FITZEK (2006)

4ème de couverture : Josy, douze ans, la fille du célèbre psychiatre berlinois Viktor Larenz, est atteinte d’une maladie qu’aucun médecin ne parvient à diagnostiquer. Un jour, après que son père l’a accompagnée chez l’un de ses confrères, elle disparaît. Quatre ans ont passé. Larenz est toujours sans nouvelles de sa fille quand une inconnue frappe à sa porte. Anna Spiegel, romancière, prétend souffrir d’une forme rare de schizophrénie : les personnages de ses récits prennent vie sous ses yeux. Or, le dernier roman d’Anna a pour héroïne une fillette qui souffre d’un mal étrange et qui s’évanouit sans laisser de traces… Le psychiatre n’a dès lors plus qu’un seul but, obsessionnel : connaître la suite de son histoire.

Bigrement efficace ce thriller ! Un grand merci à Virginie de me l’avoir prêté car il me faisait très envie.

Dès le premier chapitre, j’ai été captivée et j’ai eu du mal à arrêter ma lecture quand je devais m’atteler à d’autres taches beaucoup moins passionnantes comme travailler par exemple ;-).

Même si j’avais deviné une partie de l’intrigue dès le second chapitre, mon plaisir n’en a pas été du tout diminué et je me suis laissé balader avec joie et parfois aussi avec angoisse par le romancier.

J’émets juste un petit bémol concernant le dénouement que j’ai trouvé un peu trop compliqué et irréaliste. D’ailleurs une phrase en particulier m’a fait éclater de rire (le comble pour un thriller) mais je ne la citerai pas ici pour ne pas gâcher le suspense.

Mais cela n’est rien en comparaison du reste du roman, qui est parfaitement à la hauteur de ce que j’attendais d’un thriller : efficace, haletant, étonnant.

Publicités

36 commentaires sur “Thérapie par Sebastian FITZEK (2006)

  1. J’en avais lu de très bons échos sur d’autres blogs, il reste donc sur ma LAL 😉

    PS : de toute façon je le lirai rien que pour découvrir cette fameuse phrase ^^

    1. En fait, je me suis ratée, j’avais noté le numéro de la page et puis j’ai renvoyé le livre à Virginie sans noter la phrase.
      Mais hormis ça, le livre est vraiment très bien et surtout très efficace, il remplit son office à la perfection !

    1. Ohlala je ne voudrais pas donner une fausse idée de l’ensemble quand même !
      A part cette petite phrase, le reste est parfaitement haletant ! 🙂

  2. Moi, je dois dire qu’il ne m’attire pas celui-ci. C’est quoi tous ces thrillers basés sur les maladies mentales etc ? Pas pour moi 😉
    PS : Au fait, as-tu reçu le Wilkie Collins ?

    1. C’est vrai qu’il y en a eu beaucoup sur le même modèle ces derniers temps ! Et j’ai l’impression de les avoir tous lus en plus ! 🙂
      Oui oui le Wilkie Collins (et son compagnon de route aussi miam miam), je l’ai bien reçu la veille de partir en vacances. Du coup, je t’avais juste mis un grand MERCI dans une réponse à un commentaire ! Il est sur ma PAL « prioritaire », merci merci ! 😀

    1. Ne t’inquiète pas, il est bien arrivé et j’en prends grand soin, il est en bonne compagnie avec le livre de Keisha sur mon étagère prioritaire. 😀

    1. Trop de livres, trop de tentations ! Parfois ça me désespère de me rendre compte que je n’aurais jamais assez d’une vie pour lire tout ce qui me fait envie…

    1. Argh le problème, c’est que j’ai oublié de la noter avant de rendre le livre à Virginie et j’ai lu le livre il y a plusieurs mois.
      En gros, c’était une phrase vers la fin très tarabiscotée qui expliquait le dénouement et qui ressemblait (vaguement) à :
      *ATTENTION SPOILER*
      C’était la 1ère fois qu’un psychiatre schizophrène se guérissait lui-même par la force de ses hallucinations…
      *FIN DU SPOILER*
      J’ai trouvé ça un peu trop gros. Mais attention, ce n’était qu’un petit bémol, j’ai adoré le livre moi aussi !

  3. Personnellement, j’ai adoré et dévoré ce thriller de bout en bout ! Je l’ai trouvé bien construit et parfois plutôt glaçant, c’est dire … Une belle découverte.

    1. Moi aussi, j’ai beaucoup aimé, j’étais totalement captivée ! Malgré mon petit bémol sur la fin, je garde un souvenir très positif de ce livre.

  4. J’ai beaucoup aimé ce roman, et pour ma part, aucune phrase ne m’a fait éclater de rire! cela dit, j’émets moi aussi un bémol par rapport au dénouement, qu’on peut partiellement prévoir. Cela dit, le roman nous captive dès le départ et se dévore à une vitesse folle. Ce qui est sans aucun doute le plus important pour un thriller. Une réussite, donc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s